dimanche 28 mai 2023

Entreprise

AccueilEconomieEntreprise

Niger : le pays à la « politique d’endettement prudente» lève 56,1 millions US sur les marchés UMOA

Pour Kader Amadou, Directeur Général du Trésor du pays, le Trésor Public du Niger, à l'instar de ceux des autres Etats membres de l'UEMOA, participe à l'animation du Marché Financier Régional de l'UMOA à travers des interventions régulières en bons et obligations du Trésor. Il répondait ainsi à des rumeurs sur l’endettement excessif de son pays dans un communiqué du 09 mai.

Industrie automobile: grâce à une stratégie des plus attractives, le Ghana se hisse en hub ouest-africain de l’assemblage

Après  l'allemand Volkswagen en août 2020,  le japonais Toyota en juin 2021, le français Nissan en mars  2023, c'est au tour du constructeur sud-coréen Kia  qui a ouvert début mai, une usine d'assemblage au Ghana. D'autres firmes mondiales aussi emblématiques sont aussi annoncées pour les prochaines années, ce qui confirme l'attractivité du marché ghanéen pour l'industrie mondiale de l'assemblage automobile.

Rwanda : décaissement de 98,6 millions du FMI du fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité (RST)

Le FMI a achèvé l'examen du prêt de durabilité du Rwanda, permettant un décaissement de 98,6 millions de dollars. Début avril, le Fonds a conclu un accord avec le Rwanda sur les politiques nécessaires pour les premiers examens de l’accord de prêt de 310 millions de dollars, dans le cadre de la nouvelle Facilité de résilience et de durabilité de l’institution de Bretton Woods.

Tech : par une nouvelle infrastructure au Ghana, Africa Data Centres maintient son intérêt pour le marché ouest-africain

Africa Data Centres annonce la construction d’une nouvelle installation à Accra, au Ghana. Initialement conçu pour 10 MW, le site va disposer d’une option d’extension à 30MW en fonction de la demande. Au côté des centres de données en Afrique du Sud et au Kenya, l’infrastructure ghanéenne se veut précurseur d’une révolution numérique en Afrique de l’Ouest où le Nigeria fait figure d’exception.

Assemblées annuelles 2023 de la BAD : l’Afrique étouffée par la pénurie de flux de financement climatique, selon le président de la BAD

« L'Afrique est lésée en matière de financement climatique. L'Afrique étouffe », a déclaré le président de la Banque africaine de développement (BAD) aux journalistes, lors de des Assemblées annuelles 2023 de la banque, qui se déroulent du 22 au 26 mai à Sham El Cheikh en Egypte. Selon les estimations de l’établissement panafricain, le continent aura besoin de 2700 milliards de dollars d'ici 2030 pour financer ses besoins en matière de changement climatique, et il rappelle ainsi aux pays développés leurs promesses de financement de 100 milliards de dollars annuels pour l'Afrique.

Industrie automobile: grâce à une stratégie des plus attractives, le Ghana se hisse en hub ouest-africain de l’assemblage

Après  l'allemand Volkswagen en août 2020,  le japonais Toyota en juin 2021, le français Nissan en mars  2023, c'est au tour du constructeur sud-coréen Kia  qui a ouvert début mai, une usine d'assemblage au Ghana. D'autres firmes mondiales aussi emblématiques sont aussi annoncées pour les prochaines années, ce qui confirme l'attractivité du marché ghanéen pour l'industrie mondiale de l'assemblage automobile.

Chronique : Commerce international  – Ces barrières qui ne disent pas leur nom

Aussi bien en commerce conventionnel qu’en e-commerce, les mesures de protection sont constatées au sein d’économies qui se soucient de leur pérennité. Si les mesures de sauvegarde sont prévues dans les clauses des traités de commerce pour atténuer, voire éliminer les barrières tarifaires, celles dites non tarifaires, plus subtiles peuvent persister y compris dans le commerce électronique.

Mines – hydrocarbures – électricité : La Côte d’Ivoire égrène ses priorités 2023

Par le biais de son ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, la Côte d’Ivoire a rappelé sa stratégie de développement de son secteur minier, des hydrocarbures et de la production d’énergie, afin de rehausser leur contribution dans le PIB du pays, qui regorge et de minerais et d'hydrocarbures.

Burkina : avec la reprise des mines d’or d’Inata et de manganèse de Tambao par Afro Turk, le secteur minier retrouve des couleurs

Les choses sont allés très vite entre le gouvernement burkinabé et l'entreprise Afro Turk. Deux mois après la décision des autorités de céder les actifs miniers pour l’exploitation industrielle du manganèse de Tambao et de la grande mine d’or d’Inata à la société Afro Turk par une procédure d’entente directe, les deux parties ont acté la transaction le 25 avril dernier pour un montant de 30 milliards de francs CFA. En plus d'apporter de l'argent frais aux caisses de l'Etat, l'opération redonne du souffle au secteur minier burkinabé qui traverse une crise depuis plusieurs années en raison notamment de l'amplification des menaces sécuritaires qui ont poussé plusieurs investisseurs miniers à tempérer leur ambition de développer de nouveaux projets...

Chronique : Réunions de printemps des institutions de Bretton Woods, quelles lignes de financement pour l’Afrique ?

Dans un contexte marqué par une croissance en chute libre, depuis 2021, passant de 4,1% à une estimation de 3,1% à fin 2023, l’Afrique a répondu, comme à l’accoutumée, présente aux réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI. Si les montants des engagements financiers spécifiques que les institutions de Bretton Woods prévoient pour l'Afrique en 2023, ne sont pas encore publics, on peut espérer que cette fois, les enveloppes seront à la hauteur des besoins, en phase avec Reshaping Development, thème retenu cette année.

Rwanda : prêt de 319 millions de dollars du FMI

Les services du FMI et les autorités rwandaises sont parvenus à un accord au niveau des services sur les politiques nécessaires pour achever les premières revues de l'instrument de coordination des politiques et du programme du Rwanda dans le cadre de la Facilité pour la résilience et la durabilité.

UEMOA : De bonnes perspectives économiques pour la région en 2023

Les économies de la zone UEMOA se portent bien. C’est la conclusion de l’organisation lors du conseil de ministres du 31 mars à Dakar. L’année 2022 s’est achevée avec un optimisme augurant de belles perspectives pour celle en cours, pour les pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a déclaré Adama Coulibaly président du Conseil des ministres de ladite organisation, relayé par l’agence de presse Sénégalaise (APS).

Mobilisation de fonds : Des financements concessionnels pour renforcer la résilience de l’Afrique face aux crises

Face aux multiples crises et chocs récurrents dont elles sont confrontées, les économies africaines ont urgemment besoin de  financements concessionnels pour renforcer leur résilience ont plaidé les experts à l'occasion de la journée de reflexion  sur la stimulation de l’accès au Fonds de résilience et de durabilité du Fonds monétaire international (FMI), organisé le 28 mars dernier à Addis-Abeba, par AfriCatalyst et la Commission économique pour l’Afrique (CEA).

Mali : le FMI salue la résilience du pays et l’exhorte à maintenir les échéances électorales

Après plusieurs rounds de consultations, les services du FMI viennent d'achever leur mission de l'année 2023 pour le Mali. Selon les conclusions préliminaires, malgré...

Vague anti-migrants en Tunisie: la sanction de la Banque mondiale, une nouvelle alerte pour une économie sous perfusion

La Banque mondiale a décidé de suspendre jusqu'à nouvel ordre, son partenariat avec la Tunisie, en réaction aux propos anti-migrants subsahariens tenus par le président Kais  Saïed et qui ont provoqué une vague de violences contre les ressortissants des pays subsahariens dans le pays.

Les pays du bassin MSGBC expérimentent les énergies renouvelables

Au moment où la région MSGBC (Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée Bissau, Guinée Conakry) accélère ses grands projets d’exploitation pétrolière et gazière, les pays producteurs investissent aussi dans l’exploitation de leur potentiel en énergies renouvelables. Des projets dans la production des énergies renouvelables ont été lancés au moins dans trois pays.  

Tunisie : importation record du gasoil russe, à la suite des sanctions occidentales

Sanctionné par les européens qui plafonne l’achat du baril russe à 60 dollars, Moscou a trouvé de nouvelles alternatives en Afrique notamment en Tunisie. Le pays nord-africain confronté à des difficultés de trésorerie et des pénuries d’hydrocarbures a acheté des quantités record de gasoil russe en février.

Egypte : le français NGE annonce un accord pour la construction de 330 km de ligne à grande vitesse

La filiale d'expertise ferroviaire TSO du groupe français NGE, a remporté un contrat pour la réalisation de 330 km de ligne à grande vitesse en Egypte. Avec ce nouveau marché, le groupe a renforcé son positionnement dans la construction de projets d’infrastructures à l’international, surtout en Afrique.

Côte d’Ivoire : la réouverture des frontières terrestres, une bouffée d’oxygène pour l’économie

Fermées depuis deux années en raison de la pandémie du Covid-19, le gouvernement ivoirien vient de décider de la réouverture des frontières terrestres du pays à compter du mercredi 15 février 2023. Une mesure qui a été fortement appréciée par les principaux acteurs économiques du pays notamment ceux du secteur des transports. Ces derniers ont été parmi les plus affectés par cette fermeture dont l'impact s'est aussi rejaillit à l'activité économique ivoirienne.

Suivez nous sur: