dimanche 28 mai 2023

Comores

Niger : le pays à la « politique d’endettement prudente» lève 56,1 millions US sur les marchés UMOA

Pour Kader Amadou, Directeur Général du Trésor du pays, le Trésor Public du Niger, à l'instar de ceux des autres Etats membres de l'UEMOA, participe à l'animation du Marché Financier Régional de l'UMOA à travers des interventions régulières en bons et obligations du Trésor. Il répondait ainsi à des rumeurs sur l’endettement excessif de son pays dans un communiqué du 09 mai.

Industrie automobile: grâce à une stratégie des plus attractives, le Ghana se hisse en hub ouest-africain de l’assemblage

Après  l'allemand Volkswagen en août 2020,  le japonais Toyota en juin 2021, le français Nissan en mars  2023, c'est au tour du constructeur sud-coréen Kia  qui a ouvert début mai, une usine d'assemblage au Ghana. D'autres firmes mondiales aussi emblématiques sont aussi annoncées pour les prochaines années, ce qui confirme l'attractivité du marché ghanéen pour l'industrie mondiale de l'assemblage automobile.

Rwanda : décaissement de 98,6 millions du FMI du fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité (RST)

Le FMI a achèvé l'examen du prêt de durabilité du Rwanda, permettant un décaissement de 98,6 millions de dollars. Début avril, le Fonds a conclu un accord avec le Rwanda sur les politiques nécessaires pour les premiers examens de l’accord de prêt de 310 millions de dollars, dans le cadre de la nouvelle Facilité de résilience et de durabilité de l’institution de Bretton Woods.

Tech : par une nouvelle infrastructure au Ghana, Africa Data Centres maintient son intérêt pour le marché ouest-africain

Africa Data Centres annonce la construction d’une nouvelle installation à Accra, au Ghana. Initialement conçu pour 10 MW, le site va disposer d’une option d’extension à 30MW en fonction de la demande. Au côté des centres de données en Afrique du Sud et au Kenya, l’infrastructure ghanéenne se veut précurseur d’une révolution numérique en Afrique de l’Ouest où le Nigeria fait figure d’exception.

Assemblées annuelles 2023 de la BAD : l’Afrique étouffée par la pénurie de flux de financement climatique, selon le président de la BAD

« L'Afrique est lésée en matière de financement climatique. L'Afrique étouffe », a déclaré le président de la Banque africaine de développement (BAD) aux journalistes, lors de des Assemblées annuelles 2023 de la banque, qui se déroulent du 22 au 26 mai à Sham El Cheikh en Egypte. Selon les estimations de l’établissement panafricain, le continent aura besoin de 2700 milliards de dollars d'ici 2030 pour financer ses besoins en matière de changement climatique, et il rappelle ainsi aux pays développés leurs promesses de financement de 100 milliards de dollars annuels pour l'Afrique.

Aucun article à afficher

Suivez nous sur: