Economie : le FMI approuve la hausse de 50% les quotas des Etats

Fonds Monétaire International (FMI).

Le conseil d’administration du FMI approuve une proposition visant à augmenter de 50% les quotas des Etats. L’augmentation des quotas des Etats – dont ceux de pays africains – a pour finalité de permettre au fonds de mobiliser plus de financements en faveur des pays faisant face à une crise de la dette, et surtout à mieux financer la lutte contre le réchauffement climatique.

Le Fonds monétaire international (FMI) a informé dans un communiqué que son conseil d’administration a donné son feu vert relatif à une proposition visant à augmenter de 50% les quotas des Etats à l’occasion de la prochaine revue en la matière, qui doit intervenir en juin 2025. Cet accord représente la première étape du processus qui tend à augmenter les quotas, une volonté exprimée par le Fonds ainsi que les Etats membres lors des dernières Assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale (BM), tenues le mois dernier à Marrakech (Maroc). « Un FMI bien financé est essentiel pour protéger la stabilité financière et pour répondre aux besoins potentiels des Etats membres dans un monde incertain et confronté aux chocs », a déclaré la directrice générale du Fonds, Kristalina Georgieva, citée dans le communiqué. La hausse des quotas devrait être suivie d’une baisse des fonds issues des emprunts, afin de « maintenir les capacités actuelles d’emprunt du FMI ».

A lire aussi : Rwanda : 262 millions USD de facilité de crédit du FMI

Il y a quelques années, le conseil d’administration du FMI a fait la promesse d’augmenter les quotas de manière à permettre au fonds d’avoir de ressources additionnelles à mettre à la disposition de nombreux pays qui font face à une crise de la dette ou risquent d’y être prochainement confrontés et pour mieux financer la lutte contre le réchauffement climatique. Les quotas, qui sont également connus sous l’appellation de quotes-parts correspondent globalement à la position de chaque pays membre dans l’économie mondiale. Elles sont libellées en droits de tirage spéciaux (DTS), l’unité de compte du FMI.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici