RDC : Des projets d’infrastructures soutenus par la BAD

Le Fonds monétaire international a annoncé mercredi avoir conclu un accord au niveau de ses services avec la République démocratique du Congo.

En marge d’un déplacement en République Démocratique du Congo, le Président de la banque africaine de développement a donné l’assurance d’accompagner certains projets d’envergure du pays en vue de sa prospérité économique.

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a conclu une visite de deux jours en République démocratique du Congo pour des entretiens de haut niveau sur l’accélération des projets de développement stratégique dans le pays. La visite, qui a débuté vendredi 19 janvier, a été marquée par la participation  de plusieurs ministres clés : Aimé Boji Sangara, ministre d’État chargé du Budget ; le ministre de l’Industrie Julien Palulu ; José Mpanda, ministre de l’Agriculture ; et le Ministre des Ressources en Eau et de l’Énergie, Olivier Mwenze. Les responsables ont présenté des plans stratégiques pour leurs secteurs et ont réitéré leur souhait d’une coopération étroite avec l’institution panafricaine de développement. Le président de la BAD Adesina a salué ces priorités stratégiques et a rappelé les projets phares de la RDC comme l’hydroélectricité INGA et le pont Kinshasa-Brazzaville. Il a renouvelé l’engagement du Groupe de la Banque à soutenir efficacement les efforts du gouvernement en matière de transformation agricole, d’intégration régionale et d’autres domaines vitaux pour améliorer rapidement la vie des Congolais. Adesina a également échangé avec le président de la République Démocratique du Congo, Felix Tshisekedi le 21 janvier. Les discussions ont porté sur le soutien des banques aux priorités du gouvernement et sur d’autres questions.

A lire aussi : La RDC et l’Arabie Saoudite renforcent leur coopération dans le secteur minier

La veille, Adesina a rejoint plus de 20 chefs d’État et autres dignitaires éminents au stade « Stade des Martyrs » de la capitale, Kinshasa, pour la cérémonie officielle d’investiture du deuxième mandat du président Tshisekedi.  Le portefeuille actif de la Banque en RDC au 30 septembre 2023 comprenait 27 opérations d’une valeur approximative de 1,458 milliard de dollars. L’un d’eux concerne le secteur privé. Le portefeuille actif est dominé par les secteurs des transports et des TIC (37 %), de l’énergie (19 %), de l’eau et de l’assainissement (16 %) et de l’agriculture (18 %). Les secteurs de la gouvernance, de la finance et du social représentent chacun 2% du portefeuille.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici