Nigéria : envolée des prix de l’essence et du coût de la vie

Le Benin annonce un blocus sur les exportations de pétrole via le Niger. Du pur viol des  accords selon le premier ministre du Niger.

Les pénuries d’essence ont persisté mardi dans les grandes villes du Nigeria, provoquant une forte hausse des prix et exacerbant la crise du coût de la vie dans le pays.

Les prix de l’essence au Nigeria s’envolent alors que les pénuries aggravent la crise du coût de la vie. Les prix dans certains points de vente à Lagos et Abuja ont dépassé 850 naira, tandis que ceux situés en dehors des grandes villes, comme Kano, ont grimpé au-dessus de 1 000 naira, bien que la société pétrolière publique NNPC Ltd, qui importe les produits, les vende à un prix moyen de 617 nairas. Le gouvernement du président Bola Tinubu a supprimé l’année dernière les subventions et autorisé les entreprises privées à importer, mais la pénurie de devises étrangères et le plafonnement du prix de l’essence ont fait de la NNPC le seul importateur. Un porte-parole de la NNPC a déclaré que certains intermédiaires profitaient de cette situation pour maximiser leurs profits.

A lire aussi : Nigéria : la raffinerie Dangote alimente désormais le marché local

L’essence est largement utilisée dans les voitures et pour alimenter les groupes électrogènes des ménages et des petites entreprises, et la pénurie actuelle pèse sur l’économie, qui est déjà aux prises avec le taux d’inflation le plus élevé depuis 28 ans. De nombreux navetteurs se sont retrouvés bloqués en attendant les bus qui faisaient la queue dans diverses gares commerciales. Les analystes estiment que le prix des produits alimentaires de base connaîtrait une forte augmentation si les pénuries persistaient. Cela ne fera qu’ajouter aux frustrations après que le gouvernement ait augmenté les prix de l’électricité pour certains consommateurs. La NNPC a attribué ces pénuries à des problèmes logistiques, assurant à ses clients qu’elle disposait de plus de 1,5 milliard de litres d’essence, ce qui était suffisant pour durer au moins 30 jours. Mais elle est endettée et incapable de produire suffisamment de brut pour ses raffineries.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici